1er janvier 1959 : triomphe de la Révolution cubaine 
English version VersiÓn EspaÑol
 par Victoria Alcalá
 
 
Le 1er janvier 1959 a une signification spéciale pour les Cubains : Fulgencio Batista, qui s’était emparé du pouvoir le 10 mars 1952 suite à un coup d’État, avait quitté le pays à l’aube, devant l’impossibilité de résister aux poussées des « barbudos » commandés par le jeune avocat Fidel Castro, qui, après avoir montré leur supériorité dans les zones montagneuses de l’ancienne province d’Oriente, avançaient vers la région occidentale.  

 
 

Le 20 novembre, Castro a dirigé personnellement la bataille de Guisa, ce qui a marqué le début de l’offensive révolutionnaire définitive ; les colonnes des fronts orientaux II et III de l’Armée rebelle assiégeaient Santiago de Cuba, la ville la plus importante de l’Est de l’île ; les troupes de la guérilla commandées par Ernesto Che Guevara, qui s’est emparé de la ville de Santa Clara, vers la fin de décembre, ont fait dérailler le train blindé envoyé par le gouvernement pour renforcer la défense dans les zones belligérantes, alors que Camilo Cienfuegos soumettait Yaguajay, dans la région centrale du pays. Dans les villes, la lutte clandestine redoublait.

La plupart des familles cubaines, toutes classes sociales confondues, avait un membre au sein de la résistance qui luttait contre le gouvernement dictatorial : des milliers de jeunes avaient été torturés ou assassinés, alors que d’autres vivaient en permanence dans la clandestinité, étaient dans le maquis ou en exil, d’où que la nouvelle de la fuite de Batista et ses proches ait donné lieu à une jubilation générale.

Je ne me souviens pas d’une telle explosion de joie populaire comparable à celle de ce jour-là - je ne saurais même pas dire s’il faisait froid ou chaud, mais je peux affirmer qu’il était lumineux - où les cris, les coups de feu en l’air, les klaxons et les chants m’ont fait sauter du lit.

La nuit précédente avait quelque chose de bizarre : mes parents et leurs amis ne sont pas allés comme d’habitude au cabaret le dernier jour de l’an ; seuls mes oncles et mes tantes, mes grands‑parents et mes coussins ont dîné rapidement et sans appétit chez moi ; la musique du tourne‑disque n’était qu’un prétexte pour étouffer les chuchotements. À minuit, devant l’insistance des enfants, nous avons mangé les douze raisins ; nous ne savions pas à quoi obéissait la conduite aussi austère des membres de la famille qui aimaient la bonne table et les vins.

Le vacarme dans la rue a réveillé mes parents, juste avant la sonnerie constante du téléphone. « L’homme a quitté le pays » a annoncé mon père, qui a embrassé mon grand-père et qui est descendu avec moi dans la rue, sous la protestation du reste de la famille.

Je n’ai jamais été embrassée par tant de gens inconnus, qui riaient, pleuraient, chantaient, sautaient… Les harangues, qui se succédaient l’une après l’autre, étaient applaudies avec ferveur et, à la fin, on entendait les notes de l’hymne national ou la Marcha del 26 de Julio, peut entendue à l’époque. Les rues étaient remplies de drapeaux, affiches, chansons, uniformes vert olive qui, quelques jours plus tard, le 6 janvier, seraient offerts comme cadeau aux enfants par les Rois mages. Des jours splendides ou sombres se succéderaient par la suite : coïncidences ou antagonismes, réunifications et diasporas, succès et échecs. Mais ce premier janvier 1959 a marqué - la plupart d’entre nous ne pouvait pas encore l’imaginer - le début d’une nouvelle ère dans l’histoire nationale. Cuba était heureuse.

1er janvier 1959 : triomphe de la Révolution cubaine
Décembre 2014
CET ARTICLE FAIT PARTIE DU NUMÉRO DE Aout 2014 DE WHAT'S ON LA HAVANE
What's On La Havane - Décembre, 2014
LE MEILLEUR GUIDE CULTUREL MENSUEL DE VOYAGE À LA HAVANE
Téléchargez notre dernier numéro de What’s On La Havane, le guide de voyages, de culture et de loisirs le plus complet sur tout ce qui se passe à La Havane, la mystérieuse et grouillante capitale de Cuba. Nous incluons des articles provenant de tous les coins de Cuba écrits par les meilleurs auteurs internationaux de voyage et de culture spécialisés sur Cuba. Notre revue digitale mensuelle en ligne peut aussi être consultée en anglais et en espagnol.

What’s On Havana What’s On La Habana What’s On La Havane
December, 2014
English version
Diciembre, 2014
Versión Español
Décembre, 2014
Version Francais
  Free Download
  Descarga Gratuita
  Telechargement Gratuit
all National Days Articles
  January 28, 1853: Birth of José Martí   
  Marcha de las Antorchas: A tribute to José Martí    
  January 1, 1959: Triumph of the Cuban Revolution   
  November 16, 1519: Havana's birth   
  July 26, 1953: Anniversary of the attack on Moncada Barracks   
  International Workers' Day  - May 1 at Plaza de la Revolución, Havana, Cuba  
  Approaching the future from Havana's past (Nov 16)   
  Caldosa & rum for the fiesta del barrio   


General History
General History
National Days
National Days

 
 
Documento sin título
               
  CULTURE LIFE & STYLE ABOUT CUBA VINTAGE CUBA TRAVEL HAVANA GUIDE CONTACTS
  Architecture Cats & dogs Cuba today Cigars & tobacco Best of Cuba Places Facebook
  Art Design & fashion Customs & language Hemingway Informations & FAQs Sights Twitter
  Cinema Food & Drink Economic Tropicana & Cabarets Transport Activities Youtube
  Dance Health & beauty Gay Cuba Vintage Cars & Harleys Travelogue Accommodations Pinterest
  Literature Home & garden History Restaurants Google+
  Music Love Nature & climate Art & Culture Email updates
Photography Parties Religion Bars & Clubs
  Theatre People Sport
Shopping      
             
               

Cubaabsolutely.com
Copyright © 2016 lahabana.com | All rights reserved.