Cuba's digital destination

La prise de La Havane par l’art

La prise de La Havane par  l’art

Le sujet de la Biennale  (Entre l’idée et l’expérience), pourrait évoquer le célèbre livre du poète espagnol Luis Cernuda, La Réalité et le Désir, compte tenu du fait que 119 artistes de 44 pays auront l’occasion d’interagir avec les habitants de la ville et de mesurer les satisfactions, les carences et les aspirations par rapport à leur environnement et aux possibilités réelles d’action de l’art dans la quotidienneté et les micro-espaces de socialisation. De l’avis de Jorge Fernández, président de la manifestation, l’idée selon laquelle les personnes ne comprennent pas l’art contemporain est fausse car elles y réagissent d’une manière ou d’une autre. « Nous pensons que l’œuvre doit être capable d’établir un dialogue là où il le faut. Un long débat a eu lieu à ce sujet, mais le plus important c’est de favoriser le dialogue entre le for intérieur et le monde extérieur. »

Il est très difficile de faire des recommandations vu la multiplicité de sièges et d’actions. Cependant, je conseille de participer à la deuxième édition de Detrás del Muro. Le conservateur principal, Juan Delgado Calzadilla (Juanito), a annoncé l’inclusion de 50 projets d’artistes (non seulement des plasticiens, mais aussi des musiciens, écrivains et acteurs) de plusieurs pays qui occuperont le Malecón havanais et des espaces situés en face du 24 mai à 17 heures au 22 juin, date de clôture de la Biennale. Outre la présence d’artistes de la stature de Manuel Mendive ou Manuel Fabelo, je suis convaincue que la patinoire (faite à partir d’un matériau aux caractéristiques similaires à celles de la glace mais qui peut résister au soleil) que l’artiste états-unien Duke Riley prévoit installer à Malecón et Belascoaín remportera la palme de la popularité et que les 200 paires de patins seront insuffisants de par le nombre d’enfants et d’adultes prêts à s’initier, en pleine canicule, à un sport « d’hiver ».

Un autre espace intéressant sera celui du projet collectif MOR (musée organique Romerillo) où l’inlassable Kcho annonce la présence d’artistes prestigieux, dont Joel Jover, Rafael Villares (un jeune à suivre de près), Marta María Pérez Bravo, René Francisco, Ever Fonseca, la danseuse Irene Rodríguez, Ernesto Rancaño, Carlos Quintana, Ilya et Emilia Kabakov, Llobet et Pons, Roberto Diago, Kcho lui-même et D Morón Teatro, entre autres, ainsi que des œuvres de créateurs « classiques » comme Agustín Cárdenas, Amelia Peláez, Antonia Eiriz, Raúl Martínez, Rita Longa, Wifredo Lam, Servando Cabrera Moreno, Belkis Ayón, Andy Warhol, Roberto Matta… N’oublions pas non plus le Pabellón Cuba, siège du projet Entre, dentro, fuera / Between, Inside, Outside, chargé de propositions désaliénantes et inclusives ; les spectacles au siège de la troupe El Ciervo Encantado et la participation de l’une des figures saillantes de l’Arte povera, l’Italien Michelangelo Pistoletto, qui donnera un cours magistral à l’université des Arts (ISA) le 21 mai à 11 h 30 et offrira deux performances : Tercer Paraíso (Plaza de la Catedral, 23 mai, 16 h) et Thirteen Less Two, avec la participation de l’ensemble de musique ancienne Ars Longa (Iglesia de Paula, 24 mai, 11 h).

Le programme prévoit en outre une « invasion » conceptualiste. L’Uruguayen Luis Camnitzer, inaugurera l’exposition Ejercicios le 20 mai à 19 h à Casa de las Américas ; le Français Daniel Buren, archiconnu pour ses bandes verticales, participera aux activités qui se tiendront à Casablanca, interviendra des portes dans la rue San Lázaro et donnera une conférence à l’ISA le 24 mai à 14 h, alors que l’Américain Joseph Kosuth fera une conférence à l’ISA le 21 mai à 9 h 30 et présentera une exposition à la Bibliothèque nationale le 24 mai à 16 h 30. Depuis le 22 mai, à 10 h, un groupe d’artistes cubains et étrangers animera les rues paisibles de Casablanca pour rêver et créer avec les habitants.

À l’instar des éditions précédentes, la Vieille-Havane promet être un site privilégié. Aux nombreuses activités prévues dans le centre d’art contemporain Wifredo Lam viennent s’ajouter les expositions organisées à Factoría Habana ou au Centre de développement des arts visuels, sans oublier les multiples propositions qui prendront d’assaut des rues et bâtiments. Suivre ce rythme agitée, partager l’extroversion pleine d’entrain des habitants et se laisser surprendre par les performances, les projets itinérants et les projections sur les façades peut s’avérer une expérience attirante, voire hallucinante.

D’autre part, l’exposition Zona franca, organisée en parallèle au complexe Morro-Cabaña, permettra de passer en revue, calmement, l’art cubain des cinq dernières années dans le cadre d’environ 100 expositions personnelles et collectives comprenant peinture, sculpture, dessin, photographie, installation, design et vidéo. Des artistes reconnus comme Lázaro Saavedra, Eduardo Ponjuán, Ernesto Rancaño, Arturo Montoto, Esterio Segura et Roberto Diago, pour n’en citer que quelques uns, ainsi que des jeunes qui apportent leur esthétique et leur manière novatrice d’entrer en rapport avec les spectateurs occuperont la vaste forteresse militaire pour faire connaître la complexité et la richesse des arts plastiques dans la Cuba d’aujourd’hui.

Préparez-vous donc pour la Biennale : chaussures confortables, grand chapeau, eau potable à gogo et yeux grands ouverts.
Mai 2015 CET ARTICLE FAIT PARTIE DU NUMÉRO DE mai 2015 DE WHAT’S ON LA HAVANE LE MEILLEUR GUIDE CULTUREL MENSUEL DE VOYAGE À LA HAVANE Téléchargez notre dernier numéro de What’s On La Havane, le guide de voyages, de culture et de loisirs le plus complet sur tout ce qui se passe à La Havane, la mystérieuse et grouillante capitale de Cuba. Nous incluons des articles provenant de tous les coins de Cuba écrits par les meilleurs auteurs internationaux de voyage et de culture spécialisés sur Cuba. Notre revue digitale mensuelle en ligne peut aussi être consultée en anglais et en espagnol.


What’s On Havana What’s On La Habana What’s On La Havane May, 2015
English version
Mayo, 2015
Versión Español
Mai, 2015
Version Francais
  Free Download   Descarga Gratuita   Telechargement Gratuit

This slideshow requires JavaScript.