Cuba's digital destination

Le monde de Gallo

Le monde de Gallo


Si l’on veut connaître la véritable ampleur de l’art, il faut tout d’abord découvrir l’art populaire ou l’art du créateur de la rue qui s’inspire de l’essence même de l’existence. On a la sensation d’être plus léger lorsqu’on fait abstraction des préceptes de la vieille école de pensée et des conceptions sur l’art. L’esprit s’élève pour apprécier l’art authentique où tout est valable.

Voilà ce que l’on respire dans le Jardín de los Afectos de Gallo, un jardin immense érigé pour rendre hommage à l’amour et à l’optimisme, qui grandit dans le cœur d’un artiste noble et sage. Un espace à l’abri de la déforestation et la sécheresse de l’âme qui abondent un peu partout.

Dès sa plus tendre enfance, Héctor Pascual Gallo Portieles vit, même sans en être conscient, avec l’art. Né à Campo Florido, à l’est de La Havane, fils du juge du village et d’une mère de 50 ans qui l’a entouré d’amour et d’affection, Portieles a grandi comme doit le faire un artiste : suivant instinctivement et librement son flair. Pendant sa jeunesse, il a fait une incursion dans des métiers divers : boulanger, menuisier et mécanicien, entre autres, en quête toujours d’un objectif invariable : expérimenter. À l’âge de 58 ans, il décroche son diplôme de journaliste et travaille pendant un certain temps comme diplomate à l’étranger. Après avoir visité plus de vingt pays et quatre continents, il découvre finalement son talent : éprouver toutes les sensations humaines et remettre en question tout ce qui l’entourait, comme un véritable philosophe qui ne vieillit jamais. Cet homme, plus il a des cheveux blancs, plus il est beau. Dans sa permanente recherche spirituelle, il a toujours été accompagné de son épouse Emilia, un amour qui est né dans son enfance et qui s’est poursuivi dans sa jeunesse et sa vie actuelle. Trois enfants bien élevés sont nés de ce mariage qui fête déjà son soixante-septième anniversaire. Le culte de l’amour.

De retour à Cuba, il s’installe à « La Siberia », ville-pilote située dans les limites du quartier d’Alamar, Cet espace alternatif offre aux artistes une grande autonomie. Pendant dix ans, il jouit d’un grand prestige comme coiffeur grâce à son habileté à traiter et démêler les cheveux. En 1990, il décide, suite aux pénuries provoquées par la Période spéciale, d’abandonner ce métier. Soucieux de prêter un service de qualité comme il l’avait toujours fait, il a refusé d’inventer et de réinventer les produits dont il avait besoin.

La survie et l’incertitude ont marqué cette période. La plupart des Cubains consacraient toute la journée à chercher des aliments. Un grand nombre de jardins ont été transformés en petites parcelles urbaines et en basses-cours. Il fallait à tout prix chercher le moyen pour subsister. Beaucoup de personnes ont jeté par les fenêtres la spiritualité et l’espoir d’entrevoir la prospérité. C’est justement à ce moment critique de notre réalité que Gallo décide de devenir artiste, mais il l’était déjà évidemment. C’est ainsi qu’il commence à peupler de fierté et de dignité le Jardín de los Afectos, où poussent les plantes les plus exotiques que soit. Il s’emploi à recycler de la ferraille pour redonner de la vie à de vieux objets.

Des trucs de tout genre tombent dans ses mains, sous forme de cadeaux et de souvenirs, alors que d’autres ont été retrouvés dans les poubelles. C’est ainsi qu’il a peuplé son jardin et son foyer de belles sculptures. Un fromager, au pied duquel sera déposé une partie de ses cendres, se hisse à l’entrée de la maison, alors que le reste sera jeté à la cuvette pour suivre ensuite un digne parcours vers la mer. Un tapis de fer aide à enlever la boue des souliers et les malentendus du sort, adhérés aux semelles.

Baroquisme de beauté, éclectisme de racines, recyclage spirituel permanent. Il n’y a pas de place pour la veine réflexion face aux proverbes de son propre cru, comme celui selon lequel il faut avoir une bonne mémoire et un cœur qui aspire toujours à être propre. Fais pleine confiance aux gens ! Donne libre cours aux sentiments ! Décide-toi à rire plutôt qu’à pleurer ! Si l’esprit est nourri, le cœur en est reconnaissant.

Les lunettes, les téléphones et les cheveux, entre autres, sont toujours présents dans son œuvre. La vision à court terme du présent, de ce qui nous entoure et que nous ne voyons pas, des détails, et la vision à long terme de la vie, du futur. La communication avec la vie terrestre, la communication avec l’au-delà, avec les esprits, avec les dieux intimes, avec la divinité, avec les chiens ; la communication avec tous les éléments qui augurent la prospérité. Les chaussures usées des enfants, les chaussures qui ont couru, sauté, joué, marché jusqu’à se briser. Les cannes blanches d’aveugle, les grelots, les coquillages et les plumes.  

Il a offert au Roi d’Espagne le livre de sa vie, Radiografía de Gallo, où figurent les préceptes de sa boussole éthique et morale : 

Je ne dois jamais décevoir ceux qui ont confiance en moi ; je dois serrer la main sincère de tous, même de mon adversaire, s’il existe ; je dois honorer les années vécues et mériter celles qui me restent à vivre.

C’est ainsi que je pourrai regarder bien en face ceux qui m’écoutent, pas nécessairement aux yeux et profiter du plaisir de chausser des souliers de ma pointure, de préférence un peu plus larges.
Amen.
Quiconque éprouve de l’amour et ceux qui ne l’éprouvent pas trouveront un espace ici ; car l’amour contamine. L’amour, contamine. L’amour, contamine.

Mars 2015 CET ARTICLE FAIT PARTIE DU NUMÉRO DE Mars 2015 DE WHAT’S ON LA HAVANE LE MEILLEUR GUIDE CULTUREL MENSUEL DE VOYAGE À LA HAVANE Téléchargez notre dernier numéro de What’s On La Havane, le guide de voyages, de culture et de loisirs le plus complet sur tout ce qui se passe à La Havane, la mystérieuse et grouillante capitale de Cuba. Nous incluons des articles provenant de tous les coins de Cuba écrits par les meilleurs auteurs internationaux de voyage et de culture spécialisés sur Cuba. Notre revue digitale mensuelle en ligne peut aussi être consultée en anglais et en espagnol.


What’s On Havana What’s On La Habana What’s On La Havane March, 2015
English version
Marzo, 2015
Versión Español
Mars, 2015
Version Francais
  Free Download   Descarga Gratuita   Telechargement Gratuit

This slideshow requires JavaScript.